2.11.78.3, 2018-12-12 17:00:41
Lac baigné de soleil et entouré d’arbres

De nouvelles normes en matière de valeurs de consommation.

Au plus proche de la consommation réelle : la norme WLTP revoit les valeurs relatives à la consommation.

De nouvelles valeurs relatives à la consommation s’appliquent depuis septembre 2017 aux véhicules particuliers neufs et, à compter du 1er septembre 2018, aux véhicules utilitaires légers neufs . Elles sont calculées à l’aide de la nouvelle norme WLTP. L’acronyme WLTP signifie « Worldwide Harmonized Light-Duty Vehicles Test Procedure ». Il s’agit d’une procédure d’essai mondiale harmonisée permettant de déterminer la consommation de carburant et les émissions de gaz d’échappement. Découvrez ce qu’elle signifie pour vous et pour votre véhicule utilitaire Volkswagen.

Une plus grande clarté grâce à la norme WLTP.

Elle réinvente les processus de mesure et d’essai des constructeurs de véhicules. Découvrez une vue d’ensemble de cette nouvelle procédure.

NEDC et WLTP : comparaison.

De plus longues distances pour des temps d’arrêt plus courts : la norme WLTP met à l’épreuve la procédure d’essai concernant la consommation de carburant et les émissions de CO2 d’un véhicule. C’est la façon dont les cycles de conduite varient.

image

Vue d'ensemble de la norme NEDC.

La norme NEDC harmonisée s’applique à tous les véhicules de tourisme et à tous les véhicules utilitaires légers. Elle a été introduite par l’Union européenne en 1992 afin de déterminer la consommation de carburant et les émissions spécifiques aux véhicules et de fournir des valeurs comparables. La vue d’ensemble suivante vous montre le cadre sur lequel reposent ces valeurs.

image

Vue d'ensemble de la norme WLTP.

La « Worldwide Harmonized Light-Duty Vehicles Test Procedure » ou WLTP est une norme mondiale permettant de tester des véhicules de tourisme et des véhicules utilitaires légers. Depuis le 1er septembre 2017, elle fournit des chiffres plus réalistes en matière de consommation grâce à ses paramètres d’essai nettement plus dynamiques pour les véhicules particuliers ; son champ d’application sera élargi aux véhicules utilitaires légers en septembre 2018. Consultez la description dans le paragraphe suivant.    

Objectifs de la nouvelle procédure de mesure.

Le cycle de conduite WLTP redéfinit les paramètres d’essai en vue de déterminer la consommation de carburant et les émissions de gaz d’échappement. Les avantages en un clin d’œil :

Le Caddy sur une route de montagne par beau temps

Transparence.

Une nouvelle procédure d’essai pour mieux évaluer la consommation de carburant quotidienne réelle d’un véhicule.

WLTP utilises a profile more similar to actual day-to-day usage than the previous NEDC standard. This approach is similar to a synthetic laboratory test and primarily serves to enable comparisons between different vehicles without realistically reflecting the actual consumption. Whereas the consumption values were previously measured under abstract laboratory conditions, the new procedure now enables a more precise prognosis of the vehicle’s actual consumption thanks to improved test parameters. WLTP aims to simulate realistic vehicle behaviour in order to achieve far more realistic results.

Carte du monde en réseau

Normes.

La nouvelle norme WLTP garantit des résultats d’essai comparables dans le monde entier.

L’un des principaux objectifs de l’approche WLTP consiste à fournir une méthode normalisée capable de déterminer les émissions de gaz d’échappement et la consommation d’énergie pour différents systèmes de motorisation tels qu’essence, diesel, GNC et électricité. Si la procédure de mesure WLTP est suivie correctement, des véhicules de même type doivent fournir des résultats identiques partout dans le monde. Cette comparabilité nécessaire explique également la raison pour laquelle les mesures en laboratoire sont essentielles.

Pour cette raison, la consommation de carburant et les émissions sont analysées en toute fiabilité sur le banc d’essai à rouleaux à l’aide d’un profil de conduite dynamique.

VW Caddy, Transporter, Crafter et Amarok de couleur Blanc Candy et Gris Indium, avec, au second plan, des bâtiments à toit plat

Protection climatique.

Des informations de consommation plus réalistes contribuent à atteindre les objectifs climatiques internationaux et à réduire l’impact sur l’environnement.

La réduction de CO2 constitue un aspect fondamental du développement de véhicules. La norme WLTP garantit le contrôle et la documentation de la conformité aux limites de CO2 internationales. 

En 2010, l’UE à elle seule a produit 4,72 milliards de tonnes d’émissions de CO2. 19 % étaient dus aux véhicules à moteur*. Face à un tel phénomène, l’Union européenne a pour objectif de réduire ses émissions de 20 % d’ici à 2020**. Tout comme la consommation de carburant, les émissions de CO2 d’un véhicule dépendent du modèle spécifique. La norme WLTP instaure plus de transparence lors de la comparaison de la consommation d’énergie et des émissions de CO2 de différents véhicules. Cela permet d’obtenir des mesures indépendantes du constructeur et du type de véhicule. Ces valeurs tendent en outre à être supérieures à celles du cycle NEDC. Par conséquent, les modèles individuels et leurs motorisations seront optimisés en se tournant davantage vers la protection climatique.

(*) Les informations sont basées sur le document « Mobility of the Future – Safe and Tested » (Mobilité du futur - Sécurité et essais), 16.03.2015, TÜV e.V.

(**) Les informations sont basées sur le document « COregulation for passenger vehicles » (Règlementation en matière de CO2 relative aux véhicules de tourisme), publié par l’Institut économique allemand de Cologne en 2013.

Transporter Combi sur route montagneuse par temps ensoleillé

Réaliser des économies : un jeu d’enfant.

La consommation de carburant de votre véhicule dépend de nombreux facteurs sur lesquels vous ne pouvez exercer aucune influence. Néanmoins, certaines astuces simples peuvent vous aider à la réduire considérablement.

FAQ.

Un cycle de conduite définit les exigences et les conditions de mesure de la consommation de carburant et des émissions de CO2 d’un véhicule. L’objectif vise à simuler un trajet moyen réaliste avec ce véhicule. Le cycle de conduite spécifie certaines conditions telles que la température de démarrage, la vitesse et la durée de mesure, afin de veiller à ce que les fabricants puissent fournir des valeurs comparables lors de l’homologation et de la vente d’un véhicule.

Le Nouveau cycle européen de conduite (NEDC) a été introduit par l’Union européenne le 1er juillet 1992. Il était destiné à garantir une méthode normalisée de détermination des émissions et de la consommation spécifiques aux véhicules, ainsi qu’une meilleure comparabilité entre ces derniers. Cependant, il ne prétend pas refléter la consommation quotidienne réelle

À compter du 1er septembre 2018, la WLTP (Worldwide Harmonized Light-Duty Vehicles Test Procedure, ou en français, Procédure d’essai mondiale harmonisée pour les véhicules particuliers et véhicules utilitaires légers) introduit un nouveau cycle normalisé applicable aux nouveaux modèles de véhicules utilitaires légers dans l’UE et dans cinq autres pays (Liechtenstein, Islande, Norvège, Suisse et Turquie).    

L’UE6 ou Euro 6 est la norme actuellement appliquée aux émissions des véhicules motorisés, fixant les seuils des émissions polluantes dans l’Union européenne.

Le cycle d’essai NEDC introduit par l’Union européenne en 1992 est obsolète et ne peut représenter le comportement de conduite quotidienne individuel avec précision. À l’inverse, la nouvelle norme WLTP a vocation à assurer que les valeurs relatives aux émissions et à la consommation mesurées durant des essais d’homologation types d’un modèle reflètent les valeurs dans des conditions d’exploitation réelles. C’est la raison pour laquelle la procédure et le cycle de conduite sont tous deux différents de la norme NEDC.


Les paramètres d’essai redéfinis comprennent par exemple une distance d’essai supérieure, des durées de conduite plus longues, des temps d’arrêt plus courts, mais aussi des vitesses moyennes plus élevées. Ils tiennent en outre compte de points facultatifs supplémentaires. Ces nouveaux paramètres donnent généralement lieu à des chiffres plus élevés en termes de consommation.

Le nouveau cycle WLTP est devenu obligatoire le 1er septembre 2017. Depuis cette date, l’ensemble des valeurs de consommation de carburant et d’émissions des nouveaux modèles de véhicules particuliers et moteurs commercialisés par les constructeurs automobiles doivent être exprimées selon la WLTP.

La WLTP entrera en vigueur le 1er septembre 2018 pour les véhicules utilitaires légers. Volkswagen Véhicules Utilitaires sera concerné par les évolutions touchant les nouveaux modèles immatriculés comme véhicules particuliers et leurs moteurs à partir de l’été 2018. Les modèles immatriculés comme véhicules particuliers seront les premiers à faire l’objet des modifications (à partir du 1er septembre 2018), avant d’être suivis par les modèles immatriculés comme véhicules utilitaires légers (à compter du 1er septembre 2019 au plus tard).

À partir du 1er septembre 2019, toutes les valeurs de consommation de carburant et d’émissions des véhicules devront être mesurées en appliquant la procédure WLTP.

Oui, les véhicules électriques doivent eux aussi être testés en appliquant la nouvelle procédure WLTP.    

Les valeurs déterminées selon la WLTP reflèteront désormais plus fidèlement la consommation de carburant et les émissions de CO2 and exhaust emissions. This can result in higher fuel consumption and CO2 et d’autres émissions polluantes, dont les valeurs respectives risquent d’être révisées à la hausse sur les véhicules équipés d’un moteur à combustion, ainsi que sur une plus petite gamme de véhicules électriques et hybrides. Rappelons que par principe, le choix d’un moteur et d’un équipement en option influence directement la consommation de carburant et les émissions de CO2. Selon la législation nationale, le montant du malus écologique peut être amené, lui aussi, à être augmenté.    

Les modèles immatriculés comme véhicules particuliers seront les premiers à faire l’objet des modifications (à partir du 1er septembre 2018), avant d’être suivis par les modèles immatriculés comme véhicules utilitaires légers (à compter du 1er septembre 2019 au plus tard).    

Non. Pour le moment, aucune modification du portefeuille de modèles n’est prévue. Les modèles individuels et leurs motorisations devront être optimisés afin d’atteindre une efficacité encore supérieure et de réduire les émissions conformément aux règlementations. Cependant, les modèles ne seront pas interrompus suite à l’entrée en vigueur de la norme WLTP.

Oui. Les cycles de conduite relatifs aux mesures des émissions et de la consommation élaborés au Japon (JC 08) et aux États-Unis (FTP 75) sont davantage orientés sur des situations spécifiques liées aux routes des pays concernés. Par exemple, le cycle de conduite japonais comprend un grand nombre de phases d’arrêt et de démarrage et est réalisé à deux reprises, une fois lors d’un démarrage à froid et une autre lors d’un démarrage à chaud.

Aller plus loin.