Une famille avec son VW ID. Buzz

L'ID. Buzz : neutre en carbone de la production à la livraison

Pour livrer l’ID. Buzz et l’ID. Buzz Cargo avec un bilan carbone neutre1, nous optimisons la production de sorte que les émissions de CO2 soient les plus faibles possible. Un bilan écologique nous permet ensuite d’estimer la quantité de CO2 émise pendant la durée de vie d’un ID. Buzz.

L'empreinte carbone de nos véhicules

Pour garantir que nos véhicules soient neutres en CO2 nous devons mesurer le plus précisément possible l’ensemble des émissions. Pour ce faire, nous utilisons le bilan écologique. Certifiée ISO, cette méthode permet d’analyser chaque composant des véhicules afin d’en déterminer l’impact sur l’environnement. Rien n’est oublié : extraction des matières premières, recyclage, production, assemblage, logistique et bien entendu phase d’utilisation du véhicule. Les émissions de CO2 sont mesurées mais également les émissions d’autres gaz, qui sont ensuite convertis en équivalents CO2. Cela permet de comparer facilement tous les gaz à effet de serre.

--:--
Le film montre le modèle ID. 3 à titre d’exemple.

Comment rendre les impacts environnementaux mesurables ?

l'ID. Buzz VW sur un parking au bord de la route dans une zone montagneuse.

À chaque étape de production des composants, les émissions (notamment de CO2) sont estimées sur la base de valeurs moyennes. Pour les étapes de production particulièrement émettrices, comme la fabrication des batteries, nous utilisons les données concrètes transmises par nos fournisseurs. Cela nous permet de mesurer précisément la quantité de CO2 à compenser.

En route pour une mobilité plus durable

Pour que votre véhicule électrique ait le meilleur bilan carbone possible, nous réduisons les émissions de CO2 dès la production. Par exemple, nous utilisons de l’électricité verte lors de la fabrication des batteries ainsi que dans notre usine de Hanovre, où l’ID. Buzz et l’ID. Buzz Cargo sont produits. Une part importante de nos émissions de CO2 est compensée par des participations à des projets certifiés.

Ainsi, nous soutenons le projet de protection des forêts « Kariba REDD+ ». Il permet de protéger près de 785 000 hectares de forêt sur la rive sud du lac Kariba, à la frontière entre le Zimbabwe et la Zambie. En termes de superficie, il s’agit de l’un des plus grands projets REDD+ (réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts). Le projet réunit quatre parcs nationaux et huit réserves pour créer un corridor de biodiversité qui protège les zones forestières et de nombreuses espèces menacées telles l’éléphant d’Afrique, le lion et le bucorve du Sud. Ce projet met aussi en place des programmes de développement économique et social pour les populations locales.

Paysage de steppes du Kenya.
© South Pole

En rechargeant avec de l’électricité verte, les véhicules électriques permettent de réduire drastiquement les émissions de CO2 pendant la phase d’utilisation.

Pour recharger avec de l’électricité verte, nous vous recommandons EDF et son offre Vert Électrique.Opens an external link

La mobilité verte en action

Pour maximiser les efforts de réduction des émissions de CO2, il est important de recharger les véhicules électriques avec de l’électricité verte. C’est pourquoi nous coopérons avec des acteurs et des producteurs d’énergie pour financer et soutenir de grands projets d’installation d’énergie verte, par exemple les deux installations photovoltaïques dans la ville espagnole de Tordesillas. Dotées d’une capacité annuelle d’environ 74 TWh, plus de 100 000 modules y convertissent la lumière du soleil en électricité sur une surface de plus de 18 hectares.